Quel bonheur de respirer l’air des iles de la Madeleine! J’y suis depuis plusieurs jours déjà et j’en ressens tellement de bienfaits! Mon corps se déploie dans toutes ses dimensions au contact de tous ces ions négatifs générés en grand nombre par la Mer veilleuse!

Et par-dessus tout, mon âme aime ça!

Ce qui m’a donné l’idée de vous rappeler à quel point nos âmes ont besoin de soin au même titre que nos corps. Sans compter qu’une âme heureuse a une action directe sur le corps physique. C’est donc une pierre deux coups!

Alors, comment reconnaître ce qui fait du bien à votre âme? C’est très simple. Celle-ci a besoin de légèreté pour prendre de l’expansion. Elle vient d’un monde de tous les possibles. Elle aspire à retrouver en incarnation ce qu’elle expérimentait dans l’entre-vie. Plus il y a de joie, de plaisir, de liberté, de créativité, de facilité, plus elle aime ça! Et elle réclame son dû chaque jour!

Nous savons à quel point notre stock de mémoires de l’enfance, du transgénérationnel et de nos vies antérieures peut écraser notre spontanéité et nous maintenir dans des scénarios plus ou moins limitants. Nous finissons par oublier qui nous sommes en réalité et l’âme sombre de plus en plus dans les vagues profondes de nos inconsciences… Eh bien! Bonne nouvelle! Nous avons le pouvoir de remédier à la situation, de sortir de nos vagues à l’âme.

Je vous rappelle que nous sommes 100% responsables de ce qui nous arrive. En devenant conscients de nos pensées, nous pouvons les transformer, faire de nouveaux choix, accorder à notre âme ce qui lui revient de droit : du temps de qualité!

En cela, chaque âme est différente. Le temps de qualité pour l’une n’est pas le même pour l’autre et n’a pas nécessairement la même durée. Ses blessures orientent ses besoins. Veut-elle plus de musique, de nature, d’art, de méditation, de mouvement, de poésie, de créativité, de rencontres ou un mélange de tout ça…? Qu’est-ce qui vous allume? Qu’est-ce qui vous remplit de joie à la seule pensée de vivre cette chose? Je vous dirais ceci : cessez d’attendre. Offrez-le-vous!

Bon. Si vous désirez faire un voyage autour du monde, il se peut qu’il y ait des étapes à vivre avant de concrétiser votre rêve. Et il en va de même pour de nombreux désirs que vous pouvez avoir. Aujourd’hui, il y a tellement de possibilités, particulièrement dans les pays plus aisés où les médias ne cessent de nous les présenter en boucle. Mais est-ce vraiment ce que notre âme souhaite?

Retenez que les choses les plus simples sont souvent les meilleures. De plus, celles-ci sont généralement accessibles en tout temps et permettent à l’âme d’être nourrie au quotidien : une marche au grand air, votre musique préférée, un bon bain aux huiles essentielles, quelques minutes de silence…

Ah! Le silence! Denrée tellement rare de nos jours! Le plus fantastique dans le silence, c’est qu’on s’entend penser. Et derrière nos pensées, il y a la sagesse de notre Être supérieur qui nous oriente vers ce que notre âme a réellement besoin, ce qu’elle aime vraiment. Et ça se résume souvent à ceci : la paix. La Sainte Paix, comme il nous arrive de le dire.

Mais pour offrir cette paix à notre âme, il ne suffit pas de partir à l’aventure car, comme vous l’avez sans doute remarqué, on traîne toujours son bagage intérieur avec soi : conflits, résistances, jugements, attachements, culpabilités et j’en passe. Pour partir le cœur léger, il faut larguer les amarres, accepter de lâcher prise, de pardonner, d’accueillir ce qui est, sans chercher à changer quoi ou qui que ce soit.

Dans ces conditions, la paix fait graduellement surface pour que l’âme puisse se mouvoir dans un espace où le temps s’efface. C’est ce qu’on pourrait appeler : la liberté d’être!

Je vois vos sourires et vos ailes se déployer. N’hésitez plus! Allez-y! Permettez à votre âme de s’envoler, portée par le vent du large, vers de nouveaux horizons, à la rencontre de sa multidimensionnalité, là où tout est possible!

Et vive la vie!

18 réflexions sur “Comment reconnaître ce que votre âme aime?”

  1. J
    Joanne Dorion

    J'ai expérimenté cette reconquête cet été et à n'en pas douter, je me sens tellement plus vivante.
    Le retour au travail est difficile... hors du beau soleil, des jardins, des chants des oiseaux, et de mes tournées de kayak sur un lac miroir...
    Merci Louisane, ton texte me rappelle de garder mes acquis 😉
    Passe une belle journée !

  2. D

    Merciiii la VIE... ?de te lire et ce, pour la première fois tu es très inspirante, un baume pour l’ame.
    Merciiii beaucoup!!! ?
    Diane xx

  3. D

    Merciiii la VIE.... de pouvoir te lire et ce, pour la première fois très inspirante ?
    Un baume pour l’âme Merciiii bcp ?
    Diane xx

  4. C
    Claire Lépine

    Merci beaucoup, très apprécié et ça tombe au bon moment, une belle réponse de la vie.
    Bravo pour ton beau travail.
    Amour et Gratitude.

  5. M

    Chère Louisane et sa belle âme...toujours rayonnante, pleine de fraîcheur, de joie et d'enthousiaste! Toujours très communicatif ces magnifiques messages et vibrations! Merci "d'être"!!!♥♥♥

  6. J

    Merci Louisanne pour cet inspirant partage , je peux sentir toute l’inspiration et la Sérénité de l’âme qui puise à même son essence. Cela me touche au plus profond de la totalité de mon Être.

  7. T

    Mercii Louisane ? ? ❤ pour ce texte...wow...beau rappel pour moi.
    Tu es rayonnante sur ta photo...ET en vraie.
    On voit et on ressent ton énergie...ton essence...ce que tu dégages !!! Inspirante!!!
    Bonheur..légèreté..paix..woww
    Je suis sur ce même voyage..
    Au plaisir Louisane...xx
    Tammy

  8. L
    Lorraine Desruisseaux

    C’est ce que je réalise de plus en plus que les petites joies du quotidien (une marche, récolter les beaux légumes du jardin, me réveiller avec le soleil, ) font mon bonheur ! Merci de nous aider à en prendre conscience !

  9. S

    Quel texte merveilleux, inspirant et... EssenCiel pour tout l'Être jusqu'à l'Âme !
    Merci de ce touchant partage grande Dame.
    Zan

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Retour haut de page