Des festivités empreintes de conscience

Avez-vous complété vos achats des Fêtes? La question vous donne de l’urticaire? Je vous comprends. Eh oui, le calendrier a fait de nouveau le tour et nous nous retrouvons une fois de plus dans le papier d’emballage jusqu’au cou.

Qui donc, parmi vous, tire un réel plaisir, une véritable joie à l’idée de se regrouper en famille après ces semaines de courses effrénées à s’assurer d’être prêt à temps pour fêter? On peut se questionner là-dessus.

Tous les mois de janvier, nous plongeons en chute libre, en quête de moyen pour oublier les comptes à payer et trouver par miracle des réserves cachées pour aller se reposer dans le Sud…

De plus en plus de gens se rendent compte que tout ce cirque n’a pas de sens. Mais comment faire pour renverser la vapeur?

Cela mérite réflexion. En fait, tout est une question de temps. Avoir du temps, comme nos ancêtres qui, après avoir engrangé les récoltes et rangé leur outillage, pouvaient entrer dans leur masure et commencer à se préparer pour les grands rassemblements de décembre. Eux, ils avaient du temps. De plus, exception faite des victuailles et du ménage à faire, ils avaient très peu de choses à organiser. Les cadeaux étaient pratiquement inexistants ou très simples. Les convives arrivaient à toute heure du jour et de la nuit, avec leurs chants et leur bonne humeur. On se la souhaitait belle et généreuse et on passait un bon moment!

Souhaiterions-nous faire marche arrière? Aimerions-nous vivre comme à cette époque? Pas sûre. Mais tout n’est pas sombre. Au contraire! Nous avons le pouvoir de changer les choses, de mettre un frein à cette frénésie qui nous happe. Pas question de gros efforts. Par le biais d’un geste fort simple que nous reproduisons plusieurs fois par jour, nous pourrions poser la pierre angulaire d’un changement radical dans notre rapport au temps. Je parle ici du geste de manger.

Avez-vous déjà analysé la relation que vous avez avec la nourriture? Par exemple, prenez-vous le temps de déguster, de réaliser même que vous êtes en train de vous sustenter? La plupart d’entre nous mangent par habitude, pour compenser, pour oublier, pour se calmer. Très peu le font pour se nourrir. C’est quand même spécial quand on y pense! Mettre autant de temps autour de la préparation d’un repas, souvent même beaucoup d’argent (si on laisse les autres le faire à notre place), et l’avaler d’un trait sans même prendre conscience que le corps est en train de le transformer en énergie nécessaire à nous retourner dans la tourmente de nos journées bien remplies.

En ces moments particulièrement agités, je vous invite à vous arrêter pour conscientiser vos habitudes à table. Commencez par vous observer. Aucun jugement ici. Simplement, constatez. Vous verrez sans doute que peu de bouchées sont prises avec le respect qu’elles méritent. Déjà, vous aurez fait un grand bond et aurez sans doute le désir d’améliorer vos comportements, ne serait-ce que d’un iota. Fermer la télévision, vous asseoir, déposer vos ustensiles et respirer entre chaque bouchée, mastiquer plus lentement. Autant de trucs pour défaire vos conditionnements.

Le temps, il est dans la présence et nulle part ailleurs. Occupés en permanence dans nos pensées, nous ne le voyons pas passer. Une alimentation consciente ouvre au temps qui semble nous filer entre les doigts. C’est magique!

Ces simples moments d’arrêt sur image peuvent transformer vos vies, vous n’avez pas idée. Et quand vous vous retrouverez réunis autour des tables bien garnies du temps des Fêtes, vous aurez peut-être déjà installé un peu plus de présence, tant pour l’abondance que la Terre offre que pour les gens que vous aimez et pour tous ceux qui ont donné de leur précieux temps pour vous accueillir en cette belle journée d’hiver.

Il suffit d’une intention claire et précise pour réorienter un quotidien et changer le monde. Ensemble, nous pouvons y arriver, un geste à la fois!

L’année s’achève et j’aimerais vous remercier pour tous les commentaires reçus sur toutes les tribunes, tant pour mes conférences en direct sur Facebook que pour mes blogues, mes activités grand public et mes formations, tout au long de cette année 2018. Je suis tellement nourrie et portée par votre enthousiasme, vos encouragements, vos témoignages qui me permettent toujours plus de créativité! Je vous en suis infiniment reconnaissante et m’engage à poursuivre ce chemin avec vous dans la légèreté, remplie de joie et ouverte aux surprises que la vie me présente toujours en cours de route!

Je vous souhaite pour les semaines à venir de rester près de vous en dépit de l’effervescence ambiante, de vous ramener le plus souvent possible au point zéro, à l’équilibre intérieur sur le plan émotionnel pour éviter les débordements ingérables. Dans cet espace tranquille, vous aurez accès à votre pouvoir créateur dans toute sa potentialité et serez affranchis de celui des bien-pensants qui « veulent votre bien ». Solides dans vos bottines, vous distribuerez vos vœux avec un amour sincère et recevrez les dons avec joie et gratitude pour la Vie qui Est!

Et si vous avez un cadeau à offrir, je vous propose les journées « S’élever ensemble » du 9 février et du 11 mai prochain. Pour un temps limité, bénéficiez d’un rabais de 20$ sur la journée du 9 février et de 30% sur les deux journées réunies. C’est mon cadeau des Fêtes! J’ai hâte de vous rencontrer!

Cliquez ICI pour tous les détails et pour profiter de ce rabais!


Sur ce, Joyeux Noël à tous et toutes! Je vous reviens en 2019 avec mes vœux de l’année!

À bientôt!

Louisane

5 commentaires

  • Lucie
    17 décembre 2018 Répondre

    Svp, comment se ramener au point zéro?

  • Sylvie Roy
    18 décembre 2018 Répondre

    Je te souhaites de bonnes Fêtes en famille et entre amis aussi Louisanne. Les miennes seront tranquille mais agréables puisque jai choisi de les vivre ainsi pour la conclusion de 2018 et le depart de 2019.
    Merci pour ce blogue sur notre façon d'intérêt la nourriture. Je met en pratique des aujourd'hui ça réglera sûrement mon ballonnement et fatigué.
    Joyeux Noël & Bonne année.!🎄🎁🎅🎉🎆🍾

  • Marianne-Marilou Leclerc
    18 décembre 2018 Répondre

    Quelle belle prise de conscience cela nous fait faire. Et c'est tellement ce que beaucoup de personne ressentent de plus en plus, y compris moi, pour le temps des fêtes. Je trouve que cette alternative est vraiment celle qui nous fera réellement plaisir peu importe ce que nous ferons (cuisiner, se réunir, manger, jouer, marcher, choisir, emballer et donner des cadeaux, etc.). Merci pour cette réflexion élevante.

  • Chantale Doré
    18 décembre 2018 Répondre

    Merci Louisanne de ce rappel...de respirer dans et avec le moment présent . C’est un cadeau de te lire que tu me fait.
    Voici une réflexion car je suis enrhumée , bien enrhumée...avec ce temps où tout va vite , préparation de mes réceptions...comment je respire oufffff inspire peu pour ce que j’expire ...j’ai manqué d’équilibre ....Merci encore ...
    Heureux TEMPS des FÊTES 🎄🕊

  • Joanne Dorion
    19 décembre 2018 Répondre

    Merci Louisane, tu me rejoins dans tes idées et ça me fait prendre conscience d'appliquer tout ça dans mon quotidien. Respirons et soyons dans le moment présent. Si possible, offrons-nous une journée de congé, juste pour soi, juste pour emballer qq cadeaux avec une belle musique, un bon thé Chaï Latté ou pourquoi pas, un petit verre de vin ;), le tout en harmonie avec nos choix !
    De très heureuses fêtes à toi et tes proches et au plaisir de se rencontrer en 2019...

Laisser un commentaire