L'engagement

L’engagement a mille et une facettes dans notre vie et celle que j’aimerais explorer avec vous est l’engagement envers soi.

Pour beaucoup d’entre nous, cette forme d’engagement n’est pas celle à laquelle nous pensons ni celle sur laquelle nous nous arrêtons facilement dans nos vies, nos vies qui vont parfois un peu trop vite. Mais, à bien y regarder, sans engagement envers soi, tout engagement envers les autres ne risque-t-il pas d’être une dynamique de l’ego pour remplir un mandat que nous pensons avoir, recevoir de l’approbation, de l’amour, pour remplir une mission extérieure à nous, etc.?

Tout engagement débute par soi-même. C’est essentiel.

Sommes-nous libres de nous engager et de nous désengager?

Certains envisagent l’engagement comme une prison, une obligation, une limitation. Ce ressenti parle souvent de mémoires, de vœux, d’expériences de notre vie, soient trangénérationnelles ou d’autres vies. Cela peut être des vœux de mariages, de pauvreté ou d’abstinence qui ont été prononcés et qui sont des engagements envers soi-même. De ces mémoires peut découler une résistance, une méfiance face à toute forme d’engagement... comme s’il n’était pas possible de se sortir, de se défaire de ces engagements. Mais du moment où nous réalisons que notre engagement ne s’applique plus à notre réalité ou à qui nous sommes tout engagement peut être levé. Nous sommes le grand et unique maître de notre engagement, et non la personne envers qui nous nous sommes engagés. Si nous ne nous sentons plus attiré vers quelqu’un pour tenir notre engagement, cela ne donne rien de continuer ou de vouloir honorer l’engagement, car ce n’est plus un engagement, ce sont des travaux forcés!

Toute forme d’engagement peut être retirée ! Quand c’est devenu intolérable, que c’est vécu dans le non amour, il est temps de revisiter et remettre en question nos engagements. À nous de nous faire confiance pour voir ce que nous vibrons. Nos engagements doivent vibrer avec qui nous sommes. Mais qui sommes-nous? Le savons-nous? Avons nous passé beaucoup de temps à explorer cette question? Ou plutôt avons-nous passé du temps à aller toujours plus en avant à 100 000 à l’heure pour remplir des «engagements» que nous n’avions pas nécessairement choisis ? Demandons-nous : est-ce un engagement envers moi, la société, nos parents? Mes engagements parlent-ils de moi ou bien des attentes de la société, des autres envers moi? Ou encore, est-ce que dans mon histoire je me suis déjà déposé (e) pour me demander à quoi est-ce que j’ai l’envie profonde, réelle et vraie de m’engager? La question mérite d’être posée. J’ai rencontré de nombreux clients qui faisaient leur métier parce que c’est payant, bien vu, parce que leurs parents le souhaitaient pour eux, etc.

S’engager envers soi, y a-t-il une étape obligatoire avant cela?

J’ai beaucoup porté le thème de l’engagement et, invariablement, ce qui montait profondément en moi était que mon premier engagement n’était pas envers moi, mais bien envers la vie elle-même. Dans ce processus, je n’ai pu que réaliser à quel point notre vie est précieuse et combien l’expérience dans un corps en troisième dimension est magnifique. Comme nous l’avons déjà vu, nous sommes de grands joueurs qui viennent expérimenter la vie, cette vie qui vient avec tout ce qui nous est proposé comme expériences. Alors, en tant qu’âme, essence, vibration venue s’incarner dans la matière, dans la vie terrestre, notre premier engagement ne devrait-il pas être celui envers la vie elle-même? Poser la question est y répondre!

Quand nous la sentons vibrer et vivre en nous de façon si puissante, il nous est impossible de ne pas faire d’engagement équilibré et juste envers nous et en phase avec qui nous sommes.

En s’engageant envers la vie, nous l’honorons et en retirons le maximum. Pour moi, pour l’honorer ma vie, pour honorer LA vie, je dois être vivante, en phase, en résonance profonde avec qui je suis... et c’est exactement là que je rentre en engagement profond envers moi-même. À mes yeux, un appelle l’autre. S’engager envers la vie amène invariablement à s’engager envers soi.

Comment s’engager envers soi

Est-ce en s’inscrivant au gym, en faisant du yoga que nous nous engageons envers nous-même? Est-ce plutôt en nous honorant le plus possible? Qu’est-ce que cela veut dire exactement s’engager envers soi réellement? Pour s’engager envers nous, il est impératif de mettre en conscience ce qui nous est essentiel: la paix, la joie, le plus d’expérience possible, la liberté, la conscience, l’amour, le partage, l’exploration, le lien avec l’autre, etc. Faisons chacun notre liste d’essentiels. Une fois que cette liste est faite, nous pouvons nous engager envers nous-même et être aligné. Et pour que notre mouvement d’engagement se fasse de la façon la plus profonde et évolutive possible, installons de la conscience, de la lucidité. Un engagement, c’est prendre une direction, cela permet de savoir où nous nous en allons. Afin de prendre cette direction…nous devons être aligné à Soi. Après cela, le chemin va varier selon les essentiels.

Alors, faisons-la cette liste de ce qui nous est essentiel dans notre vie pour l’honorer, la vibrer la plus possible. Une fois que nous y aurons touché à ces essentiels, il nous sera possible de nous engager envers nous-même. Car une fois la direction prise, nous pourrons comprendre le chemin, un chemin qui part de l’intérieur de nous. Aller au gym, prendre nos vitamines, faire une marche par semaine, ce sont des engagements extérieurs à soi. Bien sûr que c’est important de se donner une qualité d’accompagnement à soi. Mais aligné à quoi profondément, c’est cela que nos essentiels nous amènent à conscientiser.

Liberté et conscience

Le but de notre incarnation est évolutif, de conscience, de liberté. Je vais vous raconter une brève histoire: il y a 18 ans, j’avais écrit sur le site Internet de mon école le slogan suivant: Quintessence Santé, vers la liberté et la conscience. Un ami m’avait dit que je manquais d’humilité pour m’avancer tant que cela, que je mettais la barre trop haute... Je savais déjà à l’époque que ce qu’il me disait parlait de lui, des limites qu’il se mettait lui-même dans sa vie. Et cette réflexion m’avait motivée, m’avait encore plus renforcée sur le chemin de la conscience, de la liberté, de l’expansion de qui nous sommes. Liberté et conscience, car cela fonctionne ensemble l’un l’autre. En nous mettant dans la conscience de ce qui nous est essentiel, nous nous engageons envers ces essentiels et envers nous-même automatiquement.

Pour marcher ce chemin, installons-nous dans un grand travail de vigilance, de conscience, voyons-nous tel que nous sommes. C’est avec beaucoup d’humilité concernant où nous sommes sur notre chemin, d’accueil pour le rythme sur lequel nous le marchons et de douceur envers nous-mêmes que je nous invite. Nous l’avons déjà dit, il n’y a pas de vie à réussir, mais une vie à vivre. Pas de vitesse, de lenteur, de «  je me suis trompé(e)  ou « je stagne ». J’y vais avec ma conscience, ma réalité et le temps que j’y mets pour rester lucide par rapport à moi-même et ce que je veux. Nous vivons dans une société de zombies, qui font beaucoup pour faire, en étant sur le pilote automatique, pour remplir un objectif, qui n’a bien souvent même pas été choisi. En conscientisant cela, nous ouvrons un autre possible.

Aimeriez-vous sortir de la roue du hamster?

S’assumer, se nommer, honorer ce qui nous fait vibrer fait définitivement partie de l’engagement envers nous-mêmes. Quand nous vibrons notre vérité vraie, les gens sont touchés et cela peut faire la différence dans la vie de tous. Nous sommes tous uniques, permettons-nous de montrer notre unicité en conscience et de nous rendre visible.

Alors, pour terminer, je vous le demande: Que diriez-vous d’être pour être? C’est tentant, n’est-ce pas?! Autorisons-nous une pause. Une pause pour faire un chemin de clarté à l’intérieur de nous, pour nous permettre d’avancer et de pouvoir répondre à cette question essentielle: quel engagement suis-je prêt(e) à prendre dans ma vie aujourd’hui?

Louisane

9 commentaires

  • Chantale Doré
    28 mai 2019 Répondre

    Quel beau texte harmonieux pour moi aujourd'hui...à 15 ans au collège des Soeurs Sainte-Anne de Rawdon, dans la bible , bibliothèque le premier livre qui a attiré mon attention est : S'Aider Soi-Même aujourd'hui à 60 ans je jubile encore...laissant de 15 à 60 ans venir et aller ma Passion (ce que j'ai dit à un ami il y a 2 semaines et les mots ont sortie tout seul...MAIS C'EST MA PASSION),
    Pour me conformer au troupeau et m'ont besoin d'Être aimé de mes pairs, j'abandonnais...oups...une formation...je revenais à ma passion, mon bonheur d'explorateure...hi ! et voilà qu'un amie me parle de toi et je me reconnais dans presque touts les récits...comme j'ai hésité avant de m'engager à m'inscrire à la Formation de Kinésiologie...dont j'avais déjà essayé avec Carole Boivin il y a une vingtaine d'années...
    Le mental me fait encore virevolté dans ma décision ou mon engagement...de la formation...malgré que je visualise mes cartes d'affaires etc..et c'est ma retraite ...malgré les malgrés...j'ai choisis d'en parler avec certaine personne de cet engagement envers ma passion que maintenant je me sens prête a assumer cette partie de moi qui pétille et frétille...et ce pour aujourd'hui...
    J'ai des peurs aussi...peur de me perdre dans cette expansion, peur de la folie...bien oui;
    EFT de conscientisation à faire:
    Même si j'ai peur de réussir je choisis d'aller de l'avant...ou...ce qui vient de monter est :
    Même si j'ai peur de la réussite je choisis de m'engager et d'aller jusqu'au bout...Mais au bout de quoi ?
    Même si j'ai peur de la réussite je choisis de décider de VIVRE ma Passion

    Besoin de réflexion...

    Merci Louisane je te souhaite une belle journée dans la douceur...

    Chantale

  • Johanne Prévost
    28 mai 2019 Répondre

    MERCI, j'adore, car je me cherche encore malgré tout le chemin que j'ai fait. Je fais un pas à la fois, je vais y arriver c'est certain. MERCI très heureuse de vous lire. Merci💖🙂

  • Francine V.
    28 mai 2019 Répondre

    Merci Louisane pour cette pause aujourd'hui qui m'amène à plus de conscience dans mon engagement envers Moi, ce chemin proposé me donnera encore plus de liberté.

  • Josée
    28 mai 2019 Répondre

    Bonjour Louisane!

    Merci pour tes partages si inspirants. Je me fais l’engagement de me poser et prendre le temps de te lire avec grande attention.

    Je suis ébahie de constater que ton « texte du jour » répond simultanément à ma question existentielle ou mes réflexions du moment.

    Je demande souvent l’aide de mes guides pour trouver ma ou mes réponses intérieures et à chaque fois, je suis guidée vers toi....tes textes.

    Je lis et relis tes textes et je trouve cela si apaisant de revenir à moi-même car souvent l’entourage, dans l’incompréhension, porte des jugements qui parfois me font douter.

    Professionnellement, je traversé une « tempête » car je réalise que je n’ai jamais fait un travail qui m’inspire et qui m’épanouie. Je n’ai jamais été en résonance avec.

    Un arrêt de travail forcé (genre de dépression, tannée d’être à côté de mes baskets, plus de motivation ni d’inspiration bref une sorte de « passage à vide »). Suis allée chercher de l’aide (psychologue généreuse et tellement humaine). De parler de moi, de me choisir m’a fait tellement de bien.

    J’ai donc pris, après mûre réflexion, la décision de quitter ce dernier emploi payant mais au combien ennuyant et stressant. Faire ce genre de choix m’a donné le vertige et m’a fait douter par moment mais lorsque je me pose, je suis tout à fait certaine d’avoir pris la bonne décision. Jugée par mon entourage, je ne reçois pas de support et soutien mais, tu vois, en te lisant ce matin, j’ai pris l’engagement envers moi-même de continuer de me choisir, de m’aimer pour attirer un travail qui me conviendra et qui me rendra heureuse. Certes, ce n’est pas toujours facile car les peurs (insécurités financières habitant seule) veulent constamment prendre le dessus mais, je me pose, et l’assurance d’avoir fait le meilleur choix pour moi est toujours bien présente. Faire confiance, laisser couler et croire que tout est possible!

    Merci de tout coeur. Tu es une femme vibrante et généreuse.

  • Chantal Leclerc
    28 mai 2019 Répondre

    Merci Louisane pour ce texte si inspirant et qui arrive à point... L'idée d'une liste des essentiels me parle car je me questionne à savoir comment être plus en congruence avec qui je suis... Merci également pour tout tes écrits qui amènent toujours une belle réflexion... Gratitude... ;-)

  • marie-josée ouimet
    29 mai 2019 Répondre

    Merci pour ce texte qui fait prendre conscience de notre vie, et oui merci c'est une excellente idée d'écrire les chemins parcourue et ceux que l'on veut prendre ,être dans la conscience de qui je suis! merci pour ton engagement, merci de ta générosoté!

  • Helene Roy
    29 mai 2019 Répondre

    wow en te lisant LOUISANE je me suis rendu compte que j avance peu a peu je suis tellement fiere de moi je m enrichie de toute ces paroles. Je suis riche de cœur. Merci merci a toi ma belle amie..Je t aime toi bisous XX bye bye bye.

  • Hélène Giroux
    5 juin 2019 Répondre

    Bonjour Louisane,
    Quel beau texte et quelle belle réflexion aussi.
    Bien sûr, nous sommes sur terre pour évoluer et avancer sur notre chemin d'âme et donc c'est une prise de conscience d'une vie.

    Être conscients toutefois change beaucoup de choses et amène à s'arrêter un peu plus, surtout en prenant de l'âge. J'ai réalisé qu'il m'arrivait de prendre des engagements pour d'autres raisons que celle de suivre ma passion. Parfois c'était pour être aimée et acceptée, pour faire plaisir, pour ne pas décevoir....

    Mon cheminement se poursuit toujours et aujourd'hui, je me pose davantage la question lorsqu'une proposition m'est faite, parce que cet engagement doit vibrer à l'intérieur de moi et m'amène à être plus à l'écoute de mon ressenti. La meilleure façon que j'ai trouvé c'est de prendre une distance et de ressentir ce qui monte, au lieu de répondre spontanément sur le coup de l'émotion.

    C'est un long processus mais fort intéressant !
    Merci pour ce texte et au plaisir !

  • Claire Archambault
    10 juin 2019 Répondre

    Quel beau texte plein de conscience envers soi.
    Merci Louisane!
    Passe un été merveilleux rempli de Soleil, de Lumière, d'Amour dans la pleine Conscience et la Liberté d'Être!

Laisser un commentaire