Être exaucé et créer sa vie

Qui n’a jamais souhaité que ses demandes soient exaucées d’un coup de baguette magique ? Pourtant, pour être exaucé et créer notre vie, c’est à nous de jouer!

Le premier réflexe lorsque nous désirons être exaucés, c’est de demander à plus grand que nous. Après tout, étant enfant, nous adressions bien nos vœux à la fée des dents (NDLR : la petite souris en France), et même au Père Noël!

Changer de regard

À l’époque, les vœux étaient exaucés, non pas par les fées marraines, mais par les riches et les puissants de ce monde. On allait à la cour présenter ses demandes afin que le roi y réponde favorablement.

Or, comme nous l’avons abordé dans un précédent billet, nous sommes tout. Tout est dans tout. Il n’y a rien de plus grand que nous.

Nous sommes des êtres puissamment créateurs. Et si nous arrêtions de demander à l’extérieur de nous ? Et si nous commencions à réaliser que nous avons l’infini pouvoir de nous exaucer nous-mêmes. N’est-ce pas puissant et excitant?

Comment être exaucé?

Pour recevoir, encore faut-il demander. Le Dr Sabbat avec qui j’ai étudié disait qu’il fallait être des lasers. C’est-à-dire, être capable de savoir avec clarté et précision ce que nous souhaitons manifester. Cela demande de poser une intention d’une grande puissance. Et pour cela, nous devons savoir ce que nous désirons! Nous devons nous connaître, nous sentir, nous aimer…

L’engagement est également un élément clé. Quand je m’engage envers moi-même, j’ai beaucoup plus de chances d’être exaucé. C’est comme s’il fallait se mettre en mouvement. Nous sommes exaucés par des gestes manifestés, et non par des trucs qui se passent entre nos deux oreilles. Pour être exaucé, il faut bouger. Faites une demande et mettez-vous en action. Être exaucé, c’est bouger, c’est manifester réellement, c’est vivre.

Exaucer, c’est l’idée qui se transforme en matière, en concret, en faits, en réalisations, en états changés. C’est l’idée qui fait sens. Quand nous sommes exaucés, il y a quelque chose qui se met à vivre différemment. On rentre dans une puissante symbolique de manifestation et de renaissance.

Manifester une idée

Le beau coucou de la vie que je peux vous partager, c’est que mon souhait de toucher le plus de gens possible a été exaucé. Je me suis engagée à créer un changement dans ma vie, une ouverture.

Pour y arriver, j’ai manifesté l’idée il y a cinq ans en bloquant mon agenda pour des thérapies de groupe. Cela n’a pas fonctionné. J’ai abandonné l’idée. Et tout à coup, les live et le mouvement S’élever ensemble sont arrivés.

Je me suis engagée il y a plus de deux ans envers vous et envers moi-même à venir vous rencontrer une fois par semaine presque en toutes circonstances. Alors, vous voyez ? Mon désir d’accompagner des groupes s’est manifesté par un tout autre chemin que celui que j’avais pressenti… La vie a répondu, je me suis répondu… car j’ai lâché et je me suis ouverte, et j’ai juste suivi le flow!

Exaucez-vous et la vie vous répondra

Être exaucé, c’est aussi être capable de demander à l’autre ce dont nous avons besoin au quotidien. C’est refuser ce que nous ne voulons pas, c’est ne pas prendre un « non » pour une réponse.

Si nous ne demandons pas dans le monde concret matériel facile, tangible, comment la vie peut-elle nous répondre dans le grand ?

Une fois que nous avons été entendu dans le monde matériel, nous pouvons demander à l’Univers, au grand quantique, à la plasticine cosmique comme dirait mon frère (NDLR : la pâte à modeler cosmique en France).

Tout est malléable, tout est ouvrable. Créez vos journées et vous allez être exaucé. Demandez des choses claires. Nommez-vous. Prenez votre place. N’ayez pas peur de rayonner ce que vous êtes. Et ensuite, lâchez prise et laissez la magie de la vie vous répondre quand le temps sera arrivé. Vous pouvez prendre des notes et écrire vos élans de manifestation et ensuite y revenir… Vous serez agréablement surpris.

Placez-vous. Alignez-vous. Et vous serez exaucé par vous-même!

1 commentaire

  • Lu
    16 août 2019 Répondre

    Je trouve cela difficile, je suis mon cœur, je me montre telle que je suis... je sais ce que je veux, ce que je ne veux pas, en fait, que le meilleur arrive pour nous...mais je dois me battre contre mon entourage, qui a peur du changement qui s’est opéré en moi,,,,étant empathie, je me suis choisie maintenant et ça passe difficilement...cris, pleurs, confusion, épuisement....je suis fatiguée...je crois aller mieux, l’instant d’après ça va très mal 🥺

Laisser un commentaire