L’hypersensibilité, ce superpouvoir 

Être hypersensible, c’est souvent être envahi par ses émotions et réagir fortement à différentes situations. C’est aussi un grand cadeau à apprivoiser pour s’actualiser et se connecter à son plein potentiel.

J’ai réalisé que j’étais hypersensible ou extrasensible au début de ma pratique de thérapeute. Les clients parlaient et spontanément je ressentais un serrement ou de la peine à l’intérieur de moi, même s’ils me disaient que tout allait bien. J’ai également commencé à ressentir dans mon corps physique les symptômes de mes clients qui venaient le lendemain matin. Je me demandais ce qui m’arrivait. J’ai réalisé que ce n’était pas à moi.

Être hypersensible fait aujourd’hui partie intégrante de qui je suis. Quand j’ai commencé à écouter et nommer ce que je vivais, mon hypersensibilité est devenue une ressource, une force comme thérapeute.

20 % de la population

Selon une étude d’Elaine Aron de l’Université Stony Brook, une personne sur cinq serait considérée comme hypersensible. Les personnes hypersensibles ont une façon de ressentir et de comprendre le monde à travers un système neurosensoriel très pointu et très fin. Ce n’est pas ce qu’elles ont à l’intérieur d’elles qui est différent, c’est une façon d’être à travers la vie. Leur taux vibratoire est très élevé et elles captent beaucoup de choses dans leur environnement, au-delà de ce qui peut être perçu à l’œil nu.

Apprivoiser la surexcitation émotionnelle

La partie du cerveau la plus activée chez les hypersensibles est l’insula ou cortex insulaire. C’est la source de nos émotions et de l’empathie. Cette petite structure cérébrale est en lien direct avec le système limbique, qui est la banque de données de tout ce que nous avons vécu, et des charges émotionnelles de notre vie. On dit que l’insula serait le siège de la conscience.

Un des grands défis des hypersensibles est de faire la part des choses au niveau émotionnel. Les émotions sont démesurées, on passe du rire aux larmes. Pour l’environnement, cela peut paraître ridicule ou caricatural mais un hypersensible est toujours sincère. C’est un grand livre ouvert. Même si un hypersensible ressent tout ce qui se passe, il est complètement connecté à qui il est. Il ne peut se mentir, ni mentir aux autres.

Un hypersensible qui ne maîtrise pas bien ses émotions va être moins en contact avec son intuition. Il aura tendance à se sentir envahi, dépassé. S’occuper de soi, de ses blessures devient encore plus important, tout comme se nourrir d’amour, de douceur et de moments d’extase. Elles peuvent vivre une communion très intense avec quelque chose à l’extérieur d’elles, comme un arbre, un animal, un paysage, des gens dans un magasin. Ainsi, elles ne se sentent jamais seules et vivent bien la solitude, qui les apaise.

Se connecter à son plein potentiel

Les personnes extrasensibles ont plus de capacité de manifestation, de connexion, d’intuition que la moyenne des gens. C’est un grand cadeau à apprivoiser jour après jour : devenir un extrasensible connecté.

La première chose à faire, c’est d’accepter qui nous sommes, d’honorer notre sensibilité. On l’embrasse, on l'accueille. C’est un don, à apprendre à maîtriser et à intégrer dans notre vie.

Puisque les hypersensibles prennent les émotions des autres, elles peuvent vivre des croisements émotionnels avec leur meilleur ami, leur conjoint, etc. Il devient alors très difficile d’entrer en lien avec cette personne. Il est important de se détacher énergétiquement de notre environnement. Lorsqu’un extrasensible se sent envahi par un symptôme ou une émotion, il doit se demander : est-ce que cela m’appartient ?

Retrouver son intégrité énergétique

Pour embrasser votre hypersensibilité, développez une hygiène énergétique du tonnerre. Apprenez à couper énergétiquement avec tous les lieux, personnes et situations de votre quotidien. Pourquoi? Parce qu’un extrasensible, c’est un aspirateur central. C’est-à-dire que la bulle autour de lui qui est composée de ses sept corps d’énergie, peut être 50 fois plus grande que la moyenne. Une bulle moyenne est grande comme l’espace de nos bras tendus de chaque côté du corps.

Voici quelques outils pour vous aider à vous nettoyer:

Répétez à haute voix la phrase suivante : « Je commande que mes sept corps d’énergie se ramènent parfaitement autour de moi à tous les niveaux ».

Par l’intention, coupez les liens invisibles tissés entre vous et des lieux, personnes et situations. Imaginez que vous avez une épée laser dans vos mains. Passez-la de haut en bas devant, derrière et de chaque côté de vous.

Quand vous êtes sous votre douche, imaginez que vous nettoyez également vos champs énergétiques.

Quand un hypersensible retrouve son intégrité énergétique, il retrouve sa force et son équilibre. Il vient connecter avec son 6e sens, son intuition, car il n’y a plus de brouillage sur la ligne.

Enfin, soyez bien ancré à la Terre. Au lieu de vous connecter à la Terre, demandez à la Terre de venir nous soutenir. Je trouve que le résultat est beaucoup plus puissant, surtout pour les hypersensibles. Mettez-vous debout, les mains pointées vers le sol et dites : « Je demande à Gaia, la mère-Terre, de venir soutenir et dynamiser mon corps ». Prenez le temps de ressentir les sensations dans votre corps.

Une fois que vous aurez retrouvé la souveraineté de votre royaume émotionnel, nettoyé votre territoire énergétique et que vous serez ancré à la Terre, plus rien ne pourra vous arrêter.

Joignez-vous à ma communauté S’Élever ensemble, c’est gratuit ! 21 jours pour créer une grande vague de lumière. Êtes-vous prêt à faire une différence ?


Louisane

11 commentaires

  • nicole aubry
    26 novembre 2019 Répondre

    texte très inspirant pour ''l'extrasensible'' que je suis. merci.
    ca m'aide à mieux me comprendre et m'accepter.

  • Sylvie Lépine
    26 novembre 2019 Répondre

    Merci pour ce rappel tellement salutaire 🙏❤️
    Excellente journée!

  • Yasmine
    26 novembre 2019 Répondre

    Merci pour ce rappel, ca resonne tellement pour moi:)

  • Dominique Gingras
    26 novembre 2019 Répondre

    Merci....ouf....ça reconnecte car l'automne est très " houleux en énergie "

  • julie benjamin
    26 novembre 2019 Répondre

    Demandez et vous recevrez ! tout va de plus en plus vite...Je suis hypersensible et ce matin je me demandais comment je pouvais faire pour me renforcir et éviter de prendre les émotions des autres et d' en souffrir. M
    erçi, ce blogue répond a mes questions , enfin je comprend mieux qui je suis et j' ai des trucs pour m' aider!

  • Marie-Johanne
    26 novembre 2019 Répondre

    Quel beau cadeau 💝 aujourd’hui Louisane
    de te lire ! Ça tombe à point pour l’hypersen
    que je suis, c’est aidant d’avoir des outils pour maintenir l’équilibre et je tiens à te remercier infiniment d’être une inspiration et un soutien dans
    ma vie comme celle de plusieurs !
    Marie-Johanne 🙏
    de m’aider à accueillir et accepter

  • Nicole
    29 novembre 2019 Répondre

    Merci beaucoup Louisane pour ce rappel. Je vis l'hypersensibilité comme un beau cadeau... mais parfois un peu lourd.. je vais me nettoyer plus souvent!

  • Florence
    30 novembre 2019 Répondre

    Wahou. Je suis scotchée. Je me sentais incomprise et plutôt seule dans mon hypersensibilité. Je ressens des choses que je peut décrire mais pas vraiment comprendre. Ce texte m'a bien éclairé. Merci beaucoup. J'aurais plein de questions à poser.

    • Quintessence Santé
      30 novembre 2019 Répondre

      Bonjour Florence ! Heureuse que ce texte t'aide ! J'ai fait un live sur le sujet, sur ma page Facebook ! Voici le lien pour toutes les vidéos : https://www.facebook.com/pg/coeurenconscience/videos/?ref=page_internal
      Dans la section blogue de mon site louisane.com vous trouverez aussi mes émissions de radios et il y en a une sur ce thème :) Cela répondra certainement à plusieurs de vos questions. Au plaisir, Louisane

  • Cathy
    10 décembre 2019 Répondre

    Bonsoir,
    Quel est le moyen de confirmer l'hypersensibilité d'une personne ?
    Merci.

    • Quintessence Santé
      11 décembre 2019 Répondre

      Bonjour Cathy ! Je ne connais pas de moyen de confirmer, disons par un diagnostique. Ce sont nos ressentis, symptômes qui nous indiquent, selon leur intensités, si nous avons une hypersensibilité. Ressentir les émotions des autres, perdre son énergie dans les lieux publiques, avoir un grand besoin de solitude et la solitude permet de reprendre son énergie, ressentir les symptômes physiques des autres... etc, etc. Au plaisir, Louisane

Laisser un commentaire