L’inconscient, le grand boss de notre vie

Dans ce billet, j’illustre avec des exemples réels comment ce qu’émet notre inconscient peut avoir des répercussions dans notre vie extérieure.

NDLR: Cliquez ICI pour lire la première partie de cet article

L’inconscient agit comme un disque dur d’ordinateur. Il est gorgé d’information et a une capacité de stockage presque illimitée. Rien ne lui échappe!

Il a emmagasiné chaque seconde de notre existence depuis notre conception, mais aussi la mémoire de tout notre arbre transgénérationnel. Tout ce que notre âme a vécu dans toutes ses vies est également dans notre inconscient. Ça fait beaucoup de données!

Mission: protection

Le but premier de notre inconscient est de nous protéger. Lorsqu’il y a trop de souffrances associées à certains événements, pour nous empêcher de souffrir, il active des peurs, des réactions émotionnelles démesurées. Son seul but est de nous protéger et d’éviter que ce qui a causé cette souffrance ne se répète. Ce qu’émet notre inconscient peut alors avoir des répercussions dans notre vie extérieure. Je vais vous illustrer cela par deux histoires réelles.

Ce qui est à l’intérieur de nous module notre vie extérieure

Il y a plusieurs années, une cliente me consulte car elle essaie d’être enceinte, sans succès. Vous savez que je travaille avec la kinésiologie. C’est un test musculaire qui permet d’aller parler à l’inconscient et de lui demander, à travers l’intelligence du corps, quelle est la source du problème. En testant, il y avait trois mémoires à dégager.

Première mémoire - Dans sa vie présente, ma cliente a été conçue pour remplacer sa grande sœur décédée de la mort subite du nourrisson. Ses parents lui ont donné en partie le même prénom. La mémoire que nous avons dégagée est: si j’ai un enfant, il va mourir, ça va être souffrant, donc il vaut mieux que je n’en ai pas.

Deuxième mémoire – Il s’agit d’une mémoire transgénérationelle de son arrière-grand-mère. Elle est décédée en accouchant de son 7e ou 8e bébé, dans le désespoir de laisser la charge des enfants à son mari inadéquat. Cela a laissé une empreinte transgénérationnelle : si avoir un enfant équivaut à mourir, la solution c’est de ne pas en avoir.

Troisième mémoire - La mémoire la plus forte que son antenne émettait et bloquait l’arrivée d’un bébé, est celle d’une autre vie, dans les années 1400. La scène que nous avons retrouvée grâce à l’hypnose se situait dans un champ désertique, en période de grande famine. Elle portait un bébé décédé dans ses bras, mort de faim. Elle jurait à tous les dieux que plus jamais elle n’aurait d’enfants.

Voyez-vous les trois grandes souffrances ancrées dans l'inconscient de ma cliente? La solution parfaite de l’inconscient pour la protéger de ces mémoires était de ne pas devenir enceinte. Quelques mois après les avoir dégagées, elle est tombée enceinte. L’inconscient a lâché les charges émotionnelles.

Un programme par défaut

Mon autre exemple est tiré de ma vie personnelle. Dès la naissance de mes enfants, je me suis mise à avoir excessivement peur qu’ils fassent de la fièvre. C’était un stress vraiment majeur pour moi. J’ai passé beaucoup de nuits blanches lorsqu’ils avaient de la fièvre, je leur touchais le front toutes les demi-heures. Je me promenais partout avec un thermomètre et du Tempra dans mon sac. Un jour, ma mère me dit que la petite sœur de ma grand-mère est décédée en 24 h d’une fièvre subite.

Dès que ma mère m’a donné cette information, j’ai eu un gros frisson instantané dans tout le corps. J’ai su que ma peur, de la fièvre et du danger lié à la fièvre, venait de l’expérience qu’avait vécue mon arrière-grand-mère. Je savais que c’était terminé. Effectivement, mon antenne qui portait la peur de mon arrière-grand-mère a arrêté de vibrer. J’ai arrêté d’avoir peur que mes enfants fassent de la fièvre et ils en ont d’ailleurs beaucoup moins fait.

Voyez-vous comment un programme par défaut dans mon inconscient a joué dans ma vie extérieure? Ce que je portais à l’intérieur de moi, dans le disque dur de mon inconscient, avait un impact très puissant dans mon monde extérieur. Dans ma réaction face à la fièvre et dans le fait que mes enfants en faisaient. Car si je m’oppose, j’amplifie. Vous comprenez à quel point on a du pouvoir dans notre vie? Quand j’ai lâché prise, que j’ai changé de regard sur le danger, la vie a changé sa pièce de théâtre.

Donc ce que nous pensons ou ressentons, consciemment ou inconsciemment, vient jouer profondément dans ce que nous manifestons dans notre vie extérieure. Nos programmes inconscients sont les maîtres de notre vie.

J’ai appris que nous ne pouvons pas avoir peur de quelque chose que nous ne connaissons pas. Si on a peur, c’est qu’on le connaît. Attention, le connaître ne veut pas dire nécessairement s’en souvenir.

Rappelez-vous que votre monde extérieur est en lien avec ce que vous vivez à l’intérieur, avec les mémoires que vous portez, avec ce que vous vibrez, surtout inconsciemment. Vous avez le pouvoir de le changer, en conscientisant la source et grâce à la manière dont vous y réagissez.

Les outils d’accès à l’inconscient que sont la Kinésiologie holistique et l’hypnose sont très libérateurs. Ils nous permettent de conscientiser que tout ce que notre monde extérieur joue, ça parle de notre monde intérieur!

Le programme en ligne Coeur conscient permet une renaissance en neuf marches. La formation de 12 heures inclut des hypnoses de dégagement. Puissant!

Louisane

3 commentaires

  • Chantale Doré
    11 novembre 2019 Répondre

    Bonjour Louisane j'espère que ton rétablissant va bon train hi ! Dans quel wagon as-tu choisis d'embarquer ?
    Bon....voilà ma question : j'ai fait il y a un an ...Coeur Conscient...Je lis maintenant que cet atelier offre des séances ou une séances d'hypnose...merci de ton temps...et de la réponse aussi...
    Ps: je me trouve drôle ce soir en t'ecrivant...
    Au plaisir , Chantale

    • Quintessence Santé
      12 novembre 2019 Répondre

      Coucou ! Je suis dans le wagon restaurant et je lis un livre ;) ! Les hypnoses de Coeur Conscient sont sous forme de MP3 qui sont envoyés avec chacune des marches. Elles sont à écoutés avec chaque étape ! Ça répond à ta question ? A bientôt :)

  • France Sirois
    12 novembre 2019 Répondre

    Merci Louisane! J'ai dû me reprogrammer face à ma peur des traitements dentaires. J'ai dû faire appel à mon inconscient et remettre ma conscience sur ma respiration et musique d'accompagnement. Ce qui a été bénéfique lors de mes dernières séances chez le dentiste. D'en prendre conscience est un pas vers la guérison.

Laisser un commentaire